Découvrez comment les eaux thermales de Caldea sont entretenues

L’eau thermale est l’élément principal de Caldea et sa raison d’être. Pour cette raison, le traitement des eaux est l’une des parties les plus importantes dans notre quotidien et qui requiert un bon système pour qu’il y ait toujours des conditions optimales.

Comment nous conditionnons l’eau thermale/span>

Vous devez savoir avant tout que l’eau de Caldea jaillit de 65º C à 70º C de différentes sources naturelles situées à Escaldes-Engordany, la ville où nous nous trouvons. Avant d’arriver aux piscines, jacuzzis et bains, elle passe par différents processus pour que vous puissiez vous baigner lorsque vous venez nous visiter. Tout d’abord, nous la filtrons et la refroidissons jusqu’à une température de 39 à 44 degrés. Après ce premier traitement, l’excès de calories est exploité pour le système de chauffage, grâce à des échangeurs spéciaux fabriqués avec des plaques de titane. L’eau thermale nous aide donc à faire des économies d’énergie.
Mais ce n’est pas un processus qui ne se fait pas qu’une seule fois, sinon qu’il est constant. L’eau des installations est renouvelée tous les 6 ou 3 jours en fonction de la saison et des besoins du moment.
En outre, une fois par an, notre spa fait une « pause technique » pour entretenir les espaces et faire une vidange complète des lagunes. En mai, généralement, c’est le tour du Thermoludique, Likids et Origines et en juin celui d’Inúu. Chacune dure 11 ou 12 jours.

Les eaux thermales de Caldea, source de richesse

Sans aucun type de traitement de plus que celui qui est fait pour pouvoir les utiliser, les eaux thermales dont nous profitons sont très riches en minéraux. Dans leur composition chimique, nous pouvons trouver : du calcium, sodium, magnésium ou fer… entre autres. Ces minéraux les rendent très bénéfiques pour la peau et pour l’organisme par ses effets antalgiques, cicatrisants, décongestionnant et antiallergiques, bien qu’à Caldea nous préférions la partie ludique, le contraste de températures et les jeux d’eau que nous apporte cet élément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *